RSS
 

Contre-Jour dans la presse ...


04 avr

Les 40 ans du photo club Contre-Jour

Le club photo Contre-Jour a entamé ses activités en 1976 et il demeure à la pointe de l'évolution du traitement de l'image.

On doit à quelques passionnés de Lambermont la création de ce club qui compte toujours actuellement 26 membres, de tout ages et de toutes professions. Tous partagent cette passion pour la photo au cours de réunions qui se tiennent tous les jeudis à 20h30 dans les locaux de la Brique Pilée, à la plaine Ozanam. Des réunions qui s'articulent à chaque fois autour d'un thème mensuel, du coucher de soleil à l'abstrait en passant par le sport ou les paysages fagnards. Cette approche permet ainsi à chacun de se familiariser avec d'autres techniques plus spécifiques, si même la macrophotographie semble avoir la cote pour l'instant.

Après un léger passage à vide au niveau de la fréquentation, le club reprend vigueur après la transition de l'argentique au digital. C'est que le club vit avec son temps et évolue aussi en fonction des nouveaux moyens technologiques, tant pour la prise de vue que pour le traitement informatique des images.

Mais Contre-Jour organise aussi des sorties, des visites d'expos ou de musées, ou des stages spécialisés. De quoi se diversifier et éviter ainsi la lassitude de tous ces passionés.

Phil.jpg

Un cliché à voir parmi d'autres à l'exposition de Contre-Jour en l'église de Lambermont, les 16 et 17 avril.

Bon à savoir

  • L'expo. Après l'Espace Duesberg les années précédents, c'est l'église de Lambermont, qui accueillera cette fois l'exposition de Contre-Jour, les 16 et 17 avril de 10 à 18 heures. On pourra admirer le résultat de la passion de 21 exposants.
  • La mise en scène. Une ambiance particulière sera de mise à cette exposition, avec l'appoint de spots en couleur, un bar et un coin pour enfants, dans le cadre inatendu d'une église remise à neuf qui se prête à merveile à une telle organisation.

Yves Hurard

 

Article paru dans 'Le Jour - Verviers' du 4 avril 2016

Posté par RENARD Régis

 
Mot(s) clé(s) :
 

Commentaire :

Ajouter un commentairePas de commentaire